Vie quotidienne

Bébé et la télé …

Je les connais les règles.

3-6-9-12 !

Pas d’écrans avant 3 ans !

 

Je les connais bien, et avant la naissance de Petit Bonhomme, j’étais farouchement prête à bannir tout écran de sa vie jusqu’à ses trois ans. J’étais même prête à me débarrasser de la télé, mais Chérie m’a fait comprendre que si la télé s’en allait, elle aussi. Il a fallu faire des concessions.

Et puis Petit Bonhomme est né. Ma mère est restée deux mois à la maison pour nous aider. Et je me suis dit que mon bébé devait certainement penser que Jessica Fletcher, Walker, et tous les présentateurs de France 3 faisaient partie de la famille.

 

Depuis, la télé est allumée à partir de 18h30 en général, un peu plus le week-end. C’est déjà un progrès pour nous car avant la naissance de bébé elle pouvait l’être toute la journée.

J’ai bien essayé d’empêcher Petit Bonhomme de la regarder, mais c’était peine perdue. Il est forcément attiré par le bruit et les images qui bougent. Il a ses préférences. Certains jingles le font se retourner immédiatement et c’est inutile d’attirer son attention quand il y a miss météo. Et parfois lorsque la télé est éteinte, il lui crie dessus en espérant qu’elle s’allume.

Pour ce qui est du smartphone, ce n’est pas mieux. Nous avons l’habitude de faire des appels vidéos avec la famille qui vit dans un autre hémisphère. En dehors de ça, il n’a pas le droit d’y toucher. Mais il cherche par tous les moyens à le prendre. Il nous voit trop souvent dessus malheureusement.

 

Le constat est là : nous avons échoué à le protéger des écrans.

Ce qui me rassure un petit peu, c’est que Petit Bonhomme ne reste pas apathique et hypnotisé. Même quand il est devant la télé, il continue de bouger, de jouer. Il la regarde deux minutes, et il fait autre chose.

Nous faisons attention qu’il n’y ait pas de programme violent à la télé (ça c’est seulement quand il dort, et comme il dort peu, nous ne sommes pas prête d’arriver à la dernière saison de Peaky Blinders). Et surtout il est hors de question de lui mettre un dessin animé pour l’occuper.

Nous avons échoué, mais je suis quand même déterminée à limiter au maximum son exposition aux écrans et à suivre quelques principes.

Et vous, comment avez vous fait avec bébé ? A-t-il été exposé aux écrans, un peu, beaucoup, pas du tout ?

2 commentaires

  • Picou

    Pour ma part, je crois qu’il ne faut pas non plus diaboliser les écrans. Autant privilégier tant qu’on le peut les autres activités, c’est évident – mais tant qu’on reste attentif à la réaction de ses enfants (certains sont plus « addicts » que d’autres) et qu’on garde la main pour surveiller et imposer certaines limites (ici ça passe avant tout par du replay, où l’on arrive mieux à contrôler le temps comme le contenu de ce que nos filles regardent), ce n’est pas forcément dommageable. Il y a aussi de jolies choses dans les dessins animés! Mais comme pour tout…il faut savoir faire preuve de recul et de modération!

    • Emilie2095

      C’est difficile de savoir où mettre le curseur avec tous les messages alarmistes qu’on entend ces derniers temps sur les dangers des écrans.
      J’ai été confrontée à un cas extrême d’un enfant de 5 ans qui passait ses journées devant la télé. Il avait le langage d’un bébé de 1 an et demi et ne savait pas jouer. Ça m’a marqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *