Vie quotidienne

Deux chats et un bébé.

J’ai deux chats : Mlle Trois-pattes et Mr Casse-pieds. Oui, je protège leur vie privée aussi en leur donnant des noms de code.

Depuis que Petit Bonhomme rampe, c’est à dire depuis un mois et demi, essayer d’attraper les chats est un de ses passe-temps favoris. Cela donne des courses poursuites dans le séjour, surtout après Mr Casse-pieds, qui n’a aucune envie de se laisser toucher par ce mini humain pas très délicat.

Mlle Trois-pattes se laisse approcher. D’une très grande gentillesse et patience, elle se laisse tirer les oreilles, arracher les poils et reçoit des claques sans rien dire. Puis quand elle en a marre, elle s’en va.

N’appelez pas les associations de protection animales, je ne laisse pas le bébé maltraiter mes chats. Évidemment, je lui interdis de frapper ou d’arracher les poils. J’essaie de lui apprendre à caresser, à faire doucement, mais à huit mois, son enthousiasme le rend brutal. Cependant, il peut faire preuve de délicatesse parfois, en touchant du bout du doigt.

J’entends également ceux qui se disent qu’elle est complètement inconsciente, elle n’a pas peur que les chats attaquent le petit ? Eh bien non, je n’ai pas peur car je connais bien mes chats.

Et puis, j’ai testé leurs réactions. Au début, Petit Bonhomme ne s’approchait des félins que dans mes bras. Je l’ai volontairement laissé être brutal (un petit instant) pour voir les réactions de mes chats. Et sans surprise pour moi, jamais ils n’ont eu le réflexe de sortir les griffes ou les crocs. Ce ne sont pas dans leurs habitudes après tout. Ils préfèrent la fuite.

Mais la semaine dernière, alors que Petit Bonhomme était à côté de Mlle Trois-pattes, soudain il l’a agrippé et lui a fait vraiment mal. Par réflexe, elle s’est retournée, prête à mordre. Mais elle a vu que c’était lui, le bébé, et elle n’a rien fait. Elle s’est retournée vers moi en miaulant, avec l’air de m’appeler à l’aide. Cela n’a duré que quelques secondes, le temps que je décroche la petite main. Mais même là, je n’ai pas cru un instant que ma Trois-pattes pouvait mordre. C’est que je la connais bien. Peut-être à la limite si je n’intervenais pas. Mais je suis toujours là, et d’ici à ce que Petit Bonhomme se retrouve seul avec les chats, il aura appris à ne pas leur faire de mal.

Et je me trompe peut-être, mais j’ai l’intuition que Petit Bonhomme et Mlle Trois-pattes seront de bons amis. Déjà lorsqu’il pleure elle vient vers lui pour le réconforter en se frottant… à moi. Oui parce que je suis plus rapide qu’elle et que le petit est dans mes bras quand elle arrive.

2 commentaires

  • Picou

    C’est compliqué, les animaux et les enfants! Ca peut être un trésor comme un enfer… Comme tu le dis, on est souvent celui qui connaît le mieux ses animaux et peut au mieux évaluer le risque. Mais tout dépend des situations… Certains animaux adorables ne seront jamais aussi adorables qu’avant, avec des enfants parfois brutaux ou trop collants pour eux ; d’autres au contraire deviennent tout doux et protecteurs, alors qu’on ne s’y attendait pas forcément… Dans tous les cas je crois qu’il faut absolument rester alertes et vigilants, dans tous les cas, même quand l’animal semble parfaitement inoffensif. On ne sait jamais quelle réaction ils peuvent avoir à un geste, un bruit, une peur inattendue… ça reste des animaux instinctifs, avec la part d’incontrôlable qui va avec!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *