Vie quotidienne

A vos masques ! Prêt ! Cousez !

Masque, masque, masque,… Jamais on a autant entendu ni vu ce mot. A la télé, dans les articles de presse, sur les réseaux sociaux,… C’est le mot du moment, en passe de supplanter le mot confinement.

Le masque est le nouvel or blanc à ce qu’il paraît (c’est pas moi qui le dit, c’est une présentatrice de JT). Il est en pénurie. Il est volé dans les camions ou sur le tarmac de l’aéroport. Il était inutile, devenu utile finalement. Il est FFP2, en papier, en tissu, jetable ou réutilisable.

Je laisse les débats et polémiques aux intervenants des chaînes d’info. Mais je gage qu’il deviendra un élément récurrent de notre vie. A la prochaine épidémie, nous serons prêts, tout le monde aura son masque (et son stock de gel hydroalcoolique). Je pense même que le masque pourrait devenir l’accessoire tendance de cette année.

Dans ma famille, on a une passion pour la couture. Ma grand-mère était couturière et à 96 ans utilise toujours régulièrement sa machine à coudre. Ma mère fait de la couture de temps à autre. J’ai une sœur couturière professionnelle. Et les deux autres sœurs cousent également par loisir. En fait, il n’y a que moi qui ne suis pas une grande adepte de cette activité. Je sais coudre, mais je n’en ai pas spécialement l’envie.

Donc, dans ma famille passionnée de couture, on n’a pas attendu de recommandations officielles, ni que internet se remplisse de tutos pour faire des masques. Dès qu’il a été fait mention de pénurie de masque, les machines à coudre se sont mises en marche. C’est devenu l’activité phare (en même temps, faut bien trouver une occupation en période de confinement).

Je n’ai pas eu l’occasion d’apercevoir les masques créés par ma mère et ma grand-mère. En revanche, mes sœurs m’ont partagé quelques unes de leur création, et je les partage ici parce que ça vaut bien un défilé de mode.

D’abord le masque blanc, classique, sobre, passe partout.

 

 Nous avons le masque coloré, chic et tendance, idéal pour apporter une petite touche de gaieté.

 

Le masque assorti, pour celles et ceux qui sont à la pointe de la mode.

 

Et voici le masque bec de canard, utilisable aussi bien en période d’épidémie que pour le carnaval.

 

Et vous, vous opterez plutôt pour quel style cet été ?

Petit Bonhomme devrait recevoir le sien par la poste, je ne sais quand. Lui qui adore mettre des choses sur sa tête, on verra si il aime aussi en mettre sur sa bouche.

 

Je tiens quand même à préciser que certains de ces masques en tissu dont l’efficacité fait débat vont être portés par du personnel soignant en milieu hospitalier, faute de masque ffp2. L’une de mes sœurs est infirmière (pas dans un service en première ligne), et la couturière a reçu de nombreuses commandes de masques pour du personnel hospitalier.

Une grosse pensée à nos soignants. Et que vous ayez ou pas un masque, restez chez vous autant que possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *